Recherche avancée

Accueil > Actualités > Jean Asselborn au Conseil « Affaires étrangères » à Luxem...

Jean Asselborn au Conseil « Affaires étrangères » à Luxembourg, le 22 avril 2013

Publié le lundi 22 avril 2013

Le Vice-Premier ministre, ministre des Affaires étrangères du Luxembourg, Jean Asselborn, a participé au Conseil « Affaires étrangères » (CAE) de l’Union européenne (UE) le lundi, 22 avril 2013 à Luxembourg. 

Le Conseil « Affaires étrangères » a débuté sa session formelle par un déjeuner de travail consacré à la question de l’énergie, en présence du Commissaire Oettinger. Cette discussion, qui fait suite à un premier échange de vues des ministres au Conseil de juillet 2012, s’est notamment concentrée sur le corridor gazier Sud et sur le contexte plus large des intérêts géopolitiques des parties intéressées. L’échange de vues a également permis d’identifier les tendances globales et les opportunités en la matière.

Le Conseil « Affaires étrangères » a ensuite continué ses travaux en abordant le dossier nucléaire iranien. Dans ce contexte, la Haute Représentante de l'Union européenne pour les Affaires étrangères et la Politique de sécurité commune, Catherine Ashton, a fait part de son analyse de la réunion des E3+3 avec l’Iran à Almaty les 5 et 6 avril 2013.

La Haute Représentante a également fait le point sur le dialogue Belgrade-Pristina, et sur les développements en République populaire démocratique de Corée.

Le Conseil a ensuite mené des discussions sur le voisinage sud de l’Union européenne, et plus particulièrement sur le Liban, la Syrie ainsi que l’Egypte.

En ce qui concerne le Liban, les ministres ont discuté de la situation politique du pays. La question des réfugiés provenant de la Syrie a également été évoquée, et a permis de mettre en évidence les moyens dont dispose la communauté internationale qui sont susceptibles de mobiliser davantage d’assistance humanitaire pour faire face à une crise qui se détériore de jour en jour.

Les 27 ministres des Affaires étrangères de l’UE ont ensuite eu un débat approfondi sur les derniers développements en Syrie. Suite aux débats sur la Syrie à la réunion informelle des ministres des Affaires étrangères de l’UE de mars dernier, lors de laquelle ont été identifiées des priorités pour l’action de l’UE, les discussions se sont concentré sur les modalités de l’appui politique et économique à l’opposition syrienne modérée, ainsi que sur les efforts qui peuvent être déployés pour encourager le dialogue politique basé sur le communiqué de Genève. Dans ce contexte, les ministres ont décidé d’assouplir certaines sanctions de l'UE contre la Syrie, y compris l'embargo sur le pétrole, de manière à aider la population civile et à soutenir l'opposition dans ce pays. 

En outre, les ministres ont eu une discussion sur la situation au Mali. Dans ce contexte, les ministres ont notamment abordé les progrès de la Commission de réconciliation et de dialogue et les préparations pour les élections de juillet 2013.

Pour tout renseignement supplémentaire, veuillez contacter:

Thomas BARBANCEY

E-mail:                thomas.barbancey@mae.etat.lu

Tél. mobile :       +352 621 134 057

Tél. bureau :       +352 2478 2316

Communiqué par le Ministère des Affaires étrangères

Retour