Recherche avancée

Accueil > Actualités > Le Luxembourg dénonce la criminalisation de l’homosexuali...

Le Luxembourg dénonce la criminalisation de l’homosexualité en Ouganda

Publié le mercredi 26 février 2014

Le Luxembourg condamne l’adoption en Ouganda d’une loi renforçant la criminalisation de l’homosexualité et la stigmatisation de la communauté LGBT (lesbiennes, gays, bisexuels et transsexuels).

Les autorités ougandaises ont la responsabilité d’assurer la protection et le respect des droits et libertés de leurs citoyens, indépendamment de leur orientation sexuelle. Les principes fondamentaux d’égalité et de non-discrimination s’appliquent à toutes les personnes en vertu du droit international des droits de l’homme. La loi qui a été signée ce 24 février par le Président Yoweri Museveni constitue une régression par rapport aux engagements internationaux auxquels l’Ouganda a adhéré.

La nouvelle loi risque de mettre en péril l’intégrité physique de ceux qu’elle vise. La publication dans la presse ougandaise, le lendemain de la signature de la loi, d’une liste de 200 personnes présumées homosexuelles peut être le précurseur d’une chasse aux sorcières contre la communauté LGBT.

Avec ses partenaires européens, le Luxembourg poursuivra son engagement pour lutter contre toute discrimination fondée sur l’orientation sexuelle ou l’identité de genre.

 

Pour tout renseignement supplémentaire, veuillez contacter:

Thomas BARBANCEY

E-mail:              thomas.barbancey@mae.etat.lu  

Tél. mobile :      +352 621 134 057

Tél. bureau :      +352 2478 2316

Communiqué par le Ministère des Affaires étrangères et européennes

Retour