Recherche avancée

Accueil > Actualités > Jean Asselborn à la Conférence internationale sur le sout...

Jean Asselborn à la Conférence internationale sur le soutien à l’économie palestinienne pour la reconstruction de Gaza, le lundi 2 mars 2009 à Charm el-Cheikh

Publié le lundi 02 mars 2009

Le Vice-Premier ministre, ministre des Affaires étrangères et de l’Immigration, Jean Asselborn, a participé le lundi 2 mars 2009 à Charm el-Cheikh à la Conférence internationale sur le soutien de l’économie palestinienne pour la reconstruction de Gaza.

MAE Jean Asselborn, Tony Blair (Middle East Peace Envoy of the Quartet)

Cette conférence a réussi à mobiliser la communauté des donateurs et à fournir un soutien politique à l’Autorité palestinienne à la suite du récent conflit dans la bande de Gaza. Lors de son intervention, M. le ministre a réitéré son soutien au processus de réconciliation inter-palestinienne derrière le Président Abbas en vue de la formation d’un gouvernement palestinien d’union nationale. Une telle réconciliation est non seulement essentielle pour la paix et le développement, mais aidera également à faciliter la reconstruction de la bande de Gaza ainsi que l’acheminement de l’aide humanitaire à la population locale. M. le ministre a salué dans ce contexte les efforts déployés par l’Egypte pour aboutir à une telle réconciliation et s’est montré encouragé par les premiers résultats des pourparlers du Caire.

Lors de son intervention à Charm el-Cheik, M. Asselborn a apporté son soutien au plan de redressement et de reconstruction préparé par le Premier ministre palestinien Salam Fayyad. Sa réalisation sera facilitée par une mise en œuvre rapide de la résolution 1860 du Conseil de sécurité des Nations Unies. Selon M. le ministre, « un cessez-le-feu mutuellement agréé et durable, de même qu’une ouverture des points de passage pour marchandises et personnes, sera crucial pour le redressement rapide et la reconstruction de Gaza ».

MAE Jean Asselborn, Secretary of State Hillary Clinton

S’agissant du soutien financier du Luxembourg, le chef de la diplomatie luxembourgeoise a annoncé que le Gouvernement luxembourgeois entend maintenir la tendance à la hausse de son effort financier aux Palestiniens. Suite au récent conflit dans la bande de Gaza, plus de 2 millions d’euros ont été débloqués en aide humanitaire, assistance d’urgence et dans le cadre du redressement rapide. Au courant de l’année 2009, l’assistance luxembourgeoise va ainsi atteindre le montant record de 7,5 millions euros.

Si le Luxembourg est prêt à appuyer le processus de reconstruction, il faut voir en même temps un engagement clair des deux parties, Israéliens et Palestiniens, en faveur de la paix. L’acquis d’Annapolis ne doit pas être perdu et les deux parties doivent s’engager de manière résolue à faire aboutir ce processus afin de créer en Cisjordanie et à Gaza un Etat palestinien indépendant, démocratique, d’un seul tenant et viable, vivant en paix aux côtés d’Israël. Selon M. Asselborn, « le prix à payer pour un échec de ce processus sera trop élevé, pas seulement pour les parties, mais pour toute la région, ainsi que pour la communauté internationale ».

MAE Jean Asselborn, MAE Frank-Walter Steinmeier

Lors de la Conférence internationale des donateurs pour l'État palestinien qui s’est tenue le 17 décembre 2007 à Paris, M. le Ministre Asselborn avait annoncé une aide globale de 21 millions d'euros pour les années 2008-2010.

Retour